football-australien

Australie : zoom sur le football australien

Le football est un sport qui passionne les foules du monde entier ! En Australie, il se pratique un peu différemment de ce qu’on connaît, se rapprochant davantage du rugby. C’est l’un des sports collectifs les plus percutants, qui offre un spectacle toujours à la hauteur des attentes ! Découvrez les règles du football australien dans cet article.

Les basiques du foot australien

L’Australian football, ou le footy comme les adeptes le surnomment, fonctionne sur le même principe que le football que l’on connaît, soccer chez les Américains : marquer dans les buts adverses plus souvent que l’autre équipe. Pour ce faire, deux équipes de 18 joueurs chacune s’opposent dans un stade ovale ou sur un terrain de cricket, qui est plus long et large qu’un terrain de rugby. Le ballon est lui aussi ovale, un peu plus petit qu’un ballon de rugby mais beaucoup plus allongé. Il est rouge pour les marches joués la journée et jaune ou blanc pour ceux qui ont lieu la nuit. La balle doit toujours être frappée mais avec soit la main, soit le pied. La saison australienne débute en mars et se termine en septembre, où 18 équipes constituées de joueurs professionnels s’affrontent sur le terrain de gazon.

Marquer un but au football australien

football-australien-butsLes buts sont situés d’un bout à l’autre du terrain en longueur et sont constitués de 4 poteaux verticaux : 2 poteaux de but de football (goal posts) et 2 poteaux arrière (behind posts). Pour marquer un but, il faut obligatoirement frapper du pied et que le ballon passe entre deux poteaux, soit goal soit behind. S’il passe entre les goals, le but rapporte 6 points à l’équipe. S’il passe par les behinds, c’est considéré comme raté mais ça rapporte tout de même 1 point. Le score affiche toujours le détail des goals (en premier) et des behinds (en deuxième) avec le total des points (en troisième).

La particularité : le mark ou arrêt de volée

On dit qu’un joueur prend un mark lorsqu’il rattrape un kick, c’est-à-dire une passe frappée au pied, qu’elle vienne d’un coéquipier ou d’un adversaire, et sans que le ballon ait touché le sol. Il faut également que le ballon ait parcouru plus de 15 mètres pour que l’arrêt de volée soit validé.  A ce moment, le jeu s’arrête et le joueur qui a pris le mark peut disposer du ballon comme il le souhaite, sans que les joueurs adverses ne lui mettent des bâtons dans les roues. Il peut alors essayer de marquer un but s’il est assez près, ou faire une passe à l’un de ses coéquipiers. S’il se déplace, le jeu reprend.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)